Ces jardins ouvriers (Vaise / Lyon ) permettent depuis des années à des générations de grands pères de s'occupper sainement et d'initier leurs petits enfants. Les associations jardinières sont malheureusement soumises sans cesse à des remises en cause et ces immeubles en sommet de colline veillent comme des rapaces pour étendre un peu plus la norme immobilière. Photo G. Meunier
Paris - 19ème arrondissement La cigogne de la rue de l'Ourcq La rue de l'Ourcq aura connu des années difficiles et les travaux de rénovation auront été l'occasion de nombreux retards et conflits. Les façades borgnes sur des immeubles classés insalubres ont fleuri pendant presque vingt ans. On en trouve encore. Heureusement, quelques artistes de rue ont décidé très tôt de réhabiliter à leur manière la vie du quartier, et grâce à eux la vie a repris le dessus, y compris dit-on la natalité ... Puissent les cigognes avoir toujours le dernier mot sur les vautours ... fussent-ils immobiliers.Texte et photo : Gérard Laurent Septembre 2006
POUSSEZ FORT !Deux portes ... de sortie ou d'entrée? Pas seulement deux styles de vie différents. Au fil du temps la porte du dancing a bien remplacé la porte du petit jardin ; celle-ci ne consommait pas de courant et si d'aventure elle était coincée, un bon coup de pied suffisait...Photos G. Meunier
Lieux et pouvoirs (1) rénovations urbaines ; le poids du passé ?
retour au sommaire
Nord. Les usines ont fermé les unes après les autres ... Les tags sont arrivés, couvrant, avec la végétation sauvage, les matériaux anciens . Lieux abandonnés, sans pouvoir, jusqu'à ce que soit installé un hall de vente d'objets de pacotille, à moins qu'on ne découvre des déchets toxiques. Photo Geneviève Care
page suivante: petites gens ...
 
Chargement des bibliothéques...